28 novembre 2008

Sa copine est dingue

Parfois, lorsqu’il fait froid et que le travail en retard ne vous donne justement pas envie de travailler, il est agréable de se glisser dans une histoire fantaisiste qui se passe à l’autre bout du monde. Point de femme fatale, point de prostitution adolescente cette fois dans ma rétrospective de cinéma coréen personnelle : juste un garçon (le fameux benêt) qui rencontre une fille jolie mais étrange. C’est « My sassy girl » de Kwak Jae-young. Il porte des pulls roses, est frappé à coups d’aspirateur par sa mère quand il découche et... [Lire la suite]
Posté par rose_a_lu à 21:59 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

23 novembre 2008

La fille et l'ours

C’est un ours en peluche énorme que la fille serre dans ses bras dans son sommeil. Lorsque son père (veuf) vient la réveiller, il la regarde comme une petite fille à materner (réveils en douceur, petits déjeuners réconfortants, fables édifiantes racontées sur le chemin de l’école). Et pourtant…Ce sont des hommes rencontrés sur le Net que prend dans ses bras sa meilleure amie, la fille au sourire si doux de déesse indienne. On sent chez la fille un amour plein d’inquiétude pour cette amie qui prétend par cette activité leur payer des... [Lire la suite]
Posté par rose_a_lu à 16:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,
16 novembre 2008

Comment peut-on être Palatine ?

Avec quelques années d’avance sur Rica et Usbek, les épistoliers des Lettres Persanes, une princesse étrangère décrit, dans des lettres à sa tante, les fastes et les ridicules de la cour de Louis XIV. On l’appelle la princesse Palatine, elle a épousé Monsieur, frère du roi, et sa liberté de ton, sa franchise, ne lui attireront pas que des amis.J’avais entendu parler de cette correspondance au détour de je ne sais quelle émission historique à la radio ; je me rappelais particulièrement une lettre que le 19e siècle avait reléguée en fin... [Lire la suite]
Posté par rose_a_lu à 08:26 - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : ,
13 novembre 2008

Et le petit Poucet ? perdu en chemin ?

Il vaudrait mieux que nous nous vouvoyions… Je serais une femme malade de sa propre histoire, lourde de deuils (ceux que j’aurais perdus, ceux que je n’aurais pas enfantés), et je vous rendrais visite dans une maison labyrinthique et isolée, entretenue par une servante invisible. Vous seriez mon psy et peut-être mon père ; vous déposeriez des contes de fées sur le bureau de ma chambre chaque soir (ou chaque matin ?) (comme vous ne l’avez pas fait dans mon enfance, je vous le rappelle). Je rêverais, nous parlerions.Il ventait très fort... [Lire la suite]
Posté par rose_a_lu à 07:11 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :
10 novembre 2008

La guerre d’Alan (fragments d’avant la guerre)

Alan Cope est tout jeune quand Pearl Harbour est bombardé. Quelques années plus tard, il est appelé dans les rangs de l’armée américaine et à l’issue de sa formation il partira combattre en France (il débarque au Havre le 19 février 1945, le jour de ses vingt ans). Emmanuel Guibert a recueilli longuement les récits du vieil homme et a « dessiné » ses souvenirs, avec une grande sobriété qui se révèle souvent fort efficace. C’est la voix off d’Alan qui nous raconte ce qui n’est pas une épopée : dans le tome 1, ce sont les aventures... [Lire la suite]
Posté par rose_a_lu à 19:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 novembre 2008

Avis de relecture

Dans le train, installée par erreur en première classe, comme me l’apprirent les exclamations d’autres égarés (les fauteuils fatigués ne ressemblant pas vraiment à l’image qu’on se fait du confort), je feuilletais Auprès de moi toujours, de moins en moins vite. J’en achevais la relecture quelques jours plus tard, chez moi, prise à la gorge dès le début de la troisième partie par la même tristesse qu’il y a quelques mois. M’apparurent plus nettement dans les chapitres sur Hailsham, l’école utopique où étudient les personnages... [Lire la suite]
Posté par rose_a_lu à 12:56 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 novembre 2008

Il pleuvait.

Il pleuvait beaucoup sur Paris, mais il y avait tous les chaï de la capitale pour nous réchauffer ; celui, épicé, d’un petit Starbucks (large fauteuil en cuir, gobelet en carton), sur le chemin du G*bert d’où je sortirais réjouie d’avoir trouvé deux volumes de Mélanie Fazi (mais précisément pas le roman que je cherchais ; je reviendrai ; ces deux volumes s’entendent entre autres choses, bien sûr, savamment pesées pour ne pas rendre le retour trop difficile) ; celui, doux et crémeux, du Palais de Tokyo, presque un chaï’ccino, à... [Lire la suite]
03 novembre 2008

Une femme-île

C’est une histoire étrange, presque muette, parfois drôle, parfois monstrueuse, que raconte Kim Ki-Duk dans « L’île », film vu dans le cadre de la Rétrospective du cinéma coréen qui se tient en ce moment à la Filmothèque du Quartier Latin.Le cadre d’abord : un lac sur lequel flottent de petites cabanes peintes de couleurs vives où s’installent pour pêcher des hommes en goguette aussi bien que des criminels en cavale. Leur lien avec la terre est une très belle femme toujours silencieuse, qui circule en barque et les ravitaille en tout,... [Lire la suite]
Posté par rose_a_lu à 11:52 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
01 novembre 2008

La pluie emporte tout

« Parlez-moi de la pluie » : la pluie sur ce paysage montagneux « d’où l’on voit toute la France » et où deux documentaristes plus ou moins amateurs l’ont entraînée pour une interview, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase pour Agathe Villanova, féministe elle-même novice en politique. Le moment où elle se trouve confrontée à ses potentiels électeurs (les paysans qui l’abritent), forcément insatisfaits, et aux reproches de Karim, l’un des documentaristes (et fils de la cuisinière de la famille d’Agathe) qui la place face à... [Lire la suite]
Posté par rose_a_lu à 22:24 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :