18 avril 2010

Par terre

Mise en scène Je ne sais quel coup de vent (ou quelle colère) avait éparpillé sur le chemin du marché Le testament Donadieu(un roman de Simenon). J’en ai récupéré :les pages 417-418 et 423-424. « _J’accepte qu’on me tue, articula-t-elle…. » « Il avait aperçu, par l’entrebâillement du vison, la robe de chambre nacrée. »
Posté par rose_a_lu à 13:56 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

02 mars 2009

Rome et les livres

Décidément, il y a beaucoup de librairies à Rome, qu’il s’agisse de librairies assez petites et indépendantes, comme celle du Campo dei Fiori qui s’appelle, je crois, Fahrenheit 451, ou cette enseigne du Trastevere… des bouquinistes installés non loin de la gare… ou des grandes boutiques qui portent le nom des maisons d’édition italiennes. Car les librairies les plus repérables s’appellent Feltrinelli et Mondadori, et réunissent des articles de papeterie et des livres, consacrant toujours un rayon particulier à la... [Lire la suite]
Posté par rose_a_lu à 19:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
15 janvier 2009

Promenades

Je suis fan(e) fanes de carottes - blogzine de (science) fiction Lectrices, lecteurs Agnès (nieputtcitron!)Amanda meyreBéatrix (ad litteram)CanthildeCaro[line] en 5e de couvertureCelle qui (ne) lit (pas) ClarabelCuné(ipage)Dominique (the never ending blog)Ekwerkwe's nest (the new nest)Erzébeth (N.U.L.L.E)Fashion victim (happy few)Fauna amor (teatime with a faun)FlorinetteGaël, la tête dans les pagesGaëlle et son café littéraireHélène (aimez-vous lire ?)Holly Goligthly (les roses de décembre)InFolio dans tous ses formatsKarine... [Lire la suite]
Posté par rose_a_lu à 00:02 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :
08 septembre 2008

L’autre pays de la science-fiction

En arrivant là-bas, j’avais en tête les alpages dans lesquels Heidi entraîne son amie de la ville (Clara, non ?), vers le chalet du grand-père ; je me souvenais des promenades de Jean-Jacques Rousseau pour herboriser et rêver, promenades qui le rendaient si heureux et que je situais sur les bords du lac de Neuchâtel, alors qu’en fait il s’agit du lac de Bienne (quelle déception !) ; d’autres souvenirs  revenaient : l’atroce gage infligé lors d’une orgie de fondue dans un volume d’Astérix (qui racontait aussi, me... [Lire la suite]
24 août 2008

A la radio – et les « royaumes de l’irréel »

Mon feuilleton de « l’été d’écrivains » : mardi, j’ai aimé la passion qu’a mis Brigitte Aubert à évoquer ses recherches pour écrire un volume « Grands détectives » (10/18) qui se passe dans le milieu du cinéma, à ses débuts. Elle parle de détails, de la montre-bracelet qui n’existait pas à l’époque où se déroule son roman, de la façon de désigner les heures de l’après-midi (14h etc) qui date d’après la 1e guerre… Mercredi, je me demande si Erzébeth écoute Nina Bouraoui parler avec une voix très fraîche de son dernier roman... [Lire la suite]
Posté par rose_a_lu à 08:27 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
19 août 2008

Sur un coin de table

Parmi les petits plaisirs du retour à la maison, il y a celui d’écouter le soir « Un été d’écrivains » sur France Inter. Je me désole d’avoir raté tant d’émissions début août. Je suis rentrée pour entendre Abha Dawesar, dont je projette depuis longtemps de lire le roman Babyji (car la demoiselle est un écrivain capricorne). Lundi c’était Alice Ferney qui lisait un extrait de son roman de la rentrée avec une voix précise d’écolière et qui a répondu de façon assez touchante à la question « Pour qui écrivez-vous ? », en évoquant une... [Lire la suite]
Posté par rose_a_lu à 17:58 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

20 avril 2008

Flâneries - 5

Le goût de Marie-Antoinette pour les fleurs (sur ses portraits, sur sa vaisselle) lui sera retourné dans les caricatures qui la parent d’un chapeau à fleurs, quand elles ne la transforment pas en cochon ou en bête de proie… Etrange exposition, qui vaut surtout par sa muséographie (une installation très dramatique de l’innocence à la tragédie) et permet aussi bien sûr de contempler de beaux objets (mystérieux plats à « oille »…). Mais qui, je trouve, joue surtout avec la fascination que suscite Marie-Antoinette, la... [Lire la suite]
Posté par rose_a_lu à 08:28 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
16 avril 2008

Ceci est mon 100e billet

L'occasion rêvée de me lancer des fleurs !(des roses bien sûr)Et comme j'ai décidé que ce billet ne rimerait à rien, une photo de non-anniversaire : Attention, très vite un 101e billet !
Posté par rose_a_lu à 08:27 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :
15 avril 2008

Flâneries - 3

Photographie aérienne depuis un dirigeable, photoreportage, instantanés, autochromes (superbe empilement de légumes), photographie nocturne, mise en scène photographique (la guerre des gosses, reconstitution de  la guerre de 14 dans les rues de Paris), photographie scientifique (de champignons)… Léon Gimpel s’est essayé à tout, en amateur éclairé, au début du XXe siècle. Et ses clichés, qu’il projetait aussi lors de conférences, sont magnifiques (au Musée d’Orsay).Si vous ne vous lassez pas des débuts de la photographie (moi,... [Lire la suite]
Posté par rose_a_lu à 08:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
14 avril 2008

Flâneries – 2

 Série de cartes postales « fantaisie » de la Belle Epoque Villes qui s’effondrent ou se gondolent, femmes-fleurs, attelages hybrides (cheval et cocher échangeant leurs têtes)… Allez sourire à l’hôtel de Sully (annexe du musée du Jeu de Paume, qui organise des expositions plus axées sur l’histoire de la photographie que sur la photographie contemporaine) qui propose un festival réjouissant de cartes du début du siècle, pleines de  montages et d’illusions. Ces cartes ne sont pas très féministes, comme ces... [Lire la suite]
Posté par rose_a_lu à 08:24 - - Commentaires [3] - Permalien [#]