16 octobre 2009

Tombeau, place vacante

Patoumi ne pouvait être de mauvais conseil. C’est à cause de son billet (et à cause de celui de Samantdi, auteure d’un blog très attachant que je lis en secret - depuis une éternité) que j’ai lu pour la première fois Chloé Delaume : J’habite dans la télévision.Et voilà que je tombe, au détour d’un rayon de ma bibliothèque-chapelle, sur Dans ma maison sous terre, le dernier roman d’elle, un conte noir où une fille (sombrement accompagnée de Théophile) déambule entre des tombes, piochant sa propre histoire dans ces lits de cadavres. Une... [Lire la suite]

09 octobre 2009

Geh zu ihr (c’était Berlin*)

Je voulais absolument le revoir.Quand j’ai passé quelques étés à Berlin, adolescente, il y avait un cinéma le long de la Spree, juste après avoir traversé la station Hackescher Markt et avant d’arriver à l’île des Musées, où l’on donnait des films du patrimoine allemand qui m’étaient alors inconnus. Des films des années 70. Kaspar Hauser, par exemple : autant l‘histoire de l’enfant sauvage, aux origines peut-être princières, m’a marquée (dans la version plus rapide de Verlaine : « je suis venu, calme orphelin, / riche de mes seuls... [Lire la suite]
Posté par rose_a_lu à 22:12 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
07 octobre 2009

Pour finir les Harlequinades...

... une petite quatrième de couv' harlequino-SF pour le jeu de Fashion et Chiffonnette. L'été prochain, vous lirez : LA CAPTIVE DE PLUTONIA Parce que les liaisons pluricosmiques de Cyrus 4 l’ont terriblement fait souffrir, Isadora s’est décidée à subir une désensibilisation sur la planète factice de Plutonia. Lorsqu’elle s’éveille le lendemain de l’opération, elle s’attend à couler des jours tranquilles comme une mare automnale, étrangère aux passions, et les tests du docteur Robin confirment chaque matin son parfait... [Lire la suite]
Posté par rose_a_lu à 21:41 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 octobre 2009

Les cœurs en bois tendre

Curieux comme après les vampires végétaux en manga, je tombe sur ce roman coréen dans lequel les personnages rêvent qu’ils sont changés en arbre et entretiennent avec les plantes des relations pleines de tendresse et de compréhension. La vie rêvée des plantes de Lee Seung-U raconte la recomposition d’une famille, invisiblement disloquée par deux drames : le premier secret appartient à la génération des parents, et sera révélé au héros, étudiant raté, fils fugueur qui s’est reconverti en détective privé, par l’intermédiaire d’un... [Lire la suite]
Posté par rose_a_lu à 12:22 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 septembre 2009

Odyssée sans espoir

Au Masque et la Plume, il y a quelques semaines, j’ai entendu des lettres d’auditeurs qui se plaignaient qu’on faisait tout un flan de La Route de McCarthy, alors que ce bouquin n’était pas le meilleur de l’auteur et qu’on s’y ennuyait beaucoup. Je me suis demandé si ces lecteurs blasés avaient dépassé la première cinquantaine de pages. Parce que moi aussi j’avais un peu peur de m’ennuyer : une route, un père, son fils, il faut trouver à manger, trouver où dormir et éviter les hommes. Programme austère. Mais pas sec pour autant :... [Lire la suite]
Posté par rose_a_lu à 07:18 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 septembre 2009

Un vampire végétal ?

Lectrice de manga monomaniaque, je limite ma consommation de BD japonaise à une seule mangaka : Setona Mizushiro. La publication d’une nouvelle série vient de commencer chez Asuka : Black Rose Alice revisite le mythe du vampire, mais… à l’orientale. C’est-à-dire que le vampire selon Mizushiro est un personnage encore plus épuré de ses traits folkloriques que ceux de Stephenie Meyer. Bien sûr, il n’a plus peur du grand jour ; il se nourrit de la vie d’êtres qui lui offrent leur sang sans presque qu’il ait besoin de le demander… Pour... [Lire la suite]
Posté par rose_a_lu à 18:50 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08 septembre 2009

Souvenirs d’Emilie-Romagne

Alors qu’il faut renoncer aux après-midis ensoleillés de farniente, quelques souvenirs de vacances de la ville aux deux tours (penchées comme toute bonne tour italienne immortalisable par les photographes amateurs ; non, nous ne sommes pas à Pise, mais à Bologne, la Rouge, la Savante, dit-on aussi).A la sortie de la gare déjà, une publicité annonçait :La lecture est la nourriture de l’esprit.Cette ville universitaire cache dans un palais ancien une bibliothèque lumineuse ; sous les pieds des visiteurs, le tracé de l’ancienne voie... [Lire la suite]
Posté par rose_a_lu à 06:24 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 septembre 2009

Un anniversaire et quelques pas ailleurs

L’anniversaire d’abord : il y a deux ans et quelques jours je me demandais comment ouvrir ce blog et j’inventai un petit texte où il était question de fruits livresques à saisir et à goûter, puis je réécrivis deux ou trois fois ma première note, perdue à plusieurs reprises dans de mauvaises manipulations. L’agacement passé, je m’amusai beaucoup à relire des livres gourmands pour imaginer des recettes toujours mauvaises (sauf les seins coupés d’Agathe inspirés d’un gâteau du Guépard, note toujours très visitée par les... [Lire la suite]
Posté par rose_a_lu à 22:36 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : ,
31 août 2009

Concours de beauté masculine (aux cimes maudites)

D’Ismaïl Kadaré, j’avais envie de lire Le palais des rêves, mais c’est un recueil de nouvelles nommé  Concours de beauté masculine que je trouvai à la bibliothèque. Ce titre intriguant eut pour premier effet de m’attirer des confidences masculines à l’arrêt de bus, m’empêchant le temps du trajet de découvrir le fin mot de la nouvelle. L’effet d’étrangeté se poursuivit à mesure que j’avançais dans l’œuvre, car Kadaré y met en scène l’Albanie des années 30 dans une atmosphère de conte noir. On apprend en effet qu’un concours de... [Lire la suite]
29 août 2009

Sombre printemps

Unica Zürn était la compagne d’Hans Bellmer, et c’est une poupée désarticulée inspirée de celles qui ont rendu l’artiste célèbre qui fait la couverture de Sombre printemps, un récit en partie autobiographique de l’enfance d’Unica.Ce court roman traduit de l’allemand est composé de phrases simples, limpides, tranchantes ; sous cette apparente clarté, c’est toute la complexité de l’âme d’une enfant qui est explorée. Dureté de la vie de famille : père en voyage, frère violent découvrant la sexualité.  Elle aussi découvre le désir,... [Lire la suite]
Posté par rose_a_lu à 09:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,