21 février 2011

« Je fais du style cannibale. On marche dans les tripes. » (Lire Salammbô)

-Lire Salammbô, se retrouver complètement ailleurs (une Carthage mythique, celle des sacrifices d’enfants à des dieux cruels, dépeinte dans une langue brillante comme des enluminures d’or sur un parchemin taché de sang, comme elle a été rêvée par des esprits fiévreux du 19e siècle) et se rendre compte que la réalité n’est pas si éloignée de cette pure rêverie littéraire, à mesure que la Tunisie et ses voisins occupent les colonnes des journaux de leurs révoltes et de leurs soubresauts au fil du mois de janvier ((car il faut un bon... [Lire la suite]

06 février 2010

De la malédiction d’être belle et du bonheur de vivre cachés

Etre plus belle que toutes les nymphes réunies, avoir la beauté d’Aphrodite, ce n’est pas forcément une sinécure. En effet, votre vie manque singulièrement de piquant : dès qu’un homme vous voit, paf, il tombe amoureux et est prêt aux pires complots pour vous retenir à ses côtés. C’est en tout cas la leçon que Callirhoé, héroïne du plus ancien roman grec (écrit à l’époque romaine), tire de ses aventures. A chaque fois qu’elle doit être présentée à un nouvel homme, elle éprouve même un petit frisson : à partir de la deuxième partie du... [Lire la suite]
01 décembre 2009

Mad tea party (dans l’Antiquité)

Imaginez que je sois un loir endormi dans une tasse de thé (puisque je vous ai dit que je passais du temps dans les rêves des autres). Vous êtes une jolie petite fille dont justement je rêvais les aventures et je savais bien que vous me demanderiez une histoire : comme vous commencez à devenir grande et que vous avez interrompu l’histoire des petites filles vivant dans un puits de mélasse, je m’en souviens, au point de m’empêcher de lui trouver une fin, je vais vous raconter une histoire d’amour, qui commencerait comme ça. Mais il... [Lire la suite]
Posté par rose_a_lu à 17:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 août 2009

Au pays de la reine aux cheveux d’ambre et du roi-éléphant (Eté en science-fiction - 3)

Donné pour le tome II du « Cycle du Latium » après le si poétique Phénix Vert, Le peuple de la mer est en fait une publication posthume de Thomas Burnett Swann, rattaché tardivement aux autres romans de l’auteur inspirés de L’Enéide de Virgile et des mythes de fondation de Rome.Ceci explique sans doute qu’après l’installation d’Enée et d’Ascagne dans le Latium (tome précédent), le récit revienne en arrière pour conter la rencontre tragique de la reine de Carthage, Didon, et du héros troyen. Et aussi qu’on puisse noter quelques... [Lire la suite]
31 mai 2009

« Enée doit mourir ! »

Dans le Latium primitif, ce n’est plus tout à fait l’âge d’or, mais les créatures merveilleuses qui peuplent le Bois d’errance (dryades tissant dans les arbres qui leur donnent leur force, centaures jardiniers et coquets, faunes lubriques méprisés par les dryades) vivent encore un temps d’innocence et s’inquiètent de l’arrivée du héros troyen et de ses pirates : Enée le boucher, l’abuseur de femmes, doit mourir, c’est la mission que la reine des dryades, Volumna, a confiée à ses sujettes (car les dryades n’élèvent que les filles que... [Lire la suite]
11 mars 2009

La morte amoureuse (sous la cendre de Pompéi - 1)

De nos jours, on ne se promène dans les rues de Pompéi que dans la journée. Et parfois, on a envie de commander quelques olives et un petit pain à l’huile au comptoir d’un thermopolium, ou de se reposer à l’abri du soleil dans un jardin somptueusement décoré… il semble que le cours du temps s’inverse, et que des voix sans visage chuchotent en latin derrière les colonnes.Alors imaginez ce que ce doit être de nuit…Car au XIXe siècle, les jeunes romantiques qui faisaient le voyage d’Italie rejoignaient Pompéi en train puis se logeaient... [Lire la suite]

08 février 2009

Jules César et ses doubles et comment déjeunait-on dans l’Antiquité ?

Jules César (un film biographique de Uli Edel, réalisé pour la télévision américaine, me semble-t-il, et pour recycler les décors de Gladiator) est l’histoire d’un homme honnête, bon père de famille bon époux, perverti par l’usage du pouvoir au point de donner sa fille à son rival (mariage heureux mais transaction « punie » par la mort de la jeune femme en couches) et de trahir son épouse aimante pour une ambitieuse égyptienne.Au début, on est saisi (et un peu perturbé) par un sentiment de familiarité : César, c’est le frère de Brenda... [Lire la suite]
Posté par rose_a_lu à 08:42 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 octobre 2008

Filmer « entre les murs »

J’hésitais à aller voir « Entre les murs » de Laurent Cantet. Peur de m’ennuyer en voyant transposé un roman dont je me souvenais bien. Agacement devant les innombrables interprétations qu’il suscite, qui laissent souvent à l’arrière-plan le film lui-même pour s’attaquer à la grande question de l’école : la palme de ces interventions énervantes revenant sans conteste à ces « jurys » d’enseignants réunis par certains magazines pour évaluer les qualités du prof en scène et la crédibilité des situations. Ce qui m’a frappée finalement... [Lire la suite]
Posté par rose_a_lu à 12:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,
07 septembre 2008

Attention histoire vraie

Les grands voyageurs, à leur retour, devant un auditoire conquis, racontent souvent de grosses bêtises. Dès l’Antiquité, Lucien (de Samosate) le constatait et donnait des noms : Homère, par exemple. Ne raconte-t-il pas qu’en Italie il y a des cyclopes et des magiciennes qui transforment les hommes en cochon ? Mais son ambition n’est pas de dénoncer ; non, il veut seulement faire comme tout le monde, raconter mille mensonges, mais avec honnêteté. De tout ce qu’il va raconter dans son "Histoire véritable", donc, il ne faudra... [Lire la suite]
17 juin 2008

« On ne joue pas avec la nourriture » - repas dominical 24

Si vous vous rappelez, dans Le Guépard de Lampedusa, la nourriture évoquée, outre qu’elle paraît délicieuse, prend des formes hautement symboliques : gelée en forme de tour que l’on abat à coups de cuillères tandis que débarquent les chemises rouges, les fossoyeurs de la noblesse ; gâteaux des Vierges en forme de seins unissant la chair et le spirituel à l’image de la belle femme (personnification de l’étoile qu’il aime ?) venue enlever le Prince de Salina à sa mort… Je vous propose quelques correspondances littéraires ou... [Lire la suite]
Posté par rose_a_lu à 08:08 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,