26 août 2010

La vie c’est mieux

Il y a des livres dont on se fait toute une joie. On grogne quand on ne les trouve pas chez le bouquiniste, on re-grogne quand ils sont absents des rayons du libraire… et quand on se rend compte qu’ils vous attendaient bien sagement à la bibliothèque, qu’ils vous tiendront compagnie pendant la fermeture estivale, on en est tout réjoui. Par exemple, Elles se rendent pas compte de Boris Vian. C’est un Vernon Sullivan, en fait, qui raconte comment un beau mec, Francis, vole de guet-apens en castagne en volant au secours de son amie Gaïa,... [Lire la suite]

22 juillet 2010

Nouvelles ¤

Elles sont loin, déjà, les journées de juin passées à essayer de dominer la toux du début d’été, tout en écoutant des réponses surprenantes (« J’aime particulièrement Les Chats de Baudelaire, la première version. Parce que la description me rappelle le chat de mon enfance. »). J’avais toujours l’impression d’arriver la dernière et d’être seule à traverser le grand parc discrètement hanté par des chats, justement, croisés au détour de bosquets ou surgissant de dessous une voiture, jusqu’à une salle où une main bienveillante avait... [Lire la suite]
29 mai 2010

La saveur de la jalousie

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Cambria Math"; panose-1:2 4 5 3 5 4 6 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:roman; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-1610611985 1107304683 0 0 159 0;} @font-face {font-family:Calibri; panose-1:2 15 5 2 2 2 4 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:swiss; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-1610611985 1073750139 0 0... [Lire la suite]
Posté par rose_a_lu à 17:52 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 avril 2010

Thérèse Raquin et le vampire (problème)

Soit un roman de Zola mettant en scène une jeune femme sanguine mal mariée à un garçon mou, vivant dans un passage parisien malsain (petite mercerie sans envergure tenue par la mère du légume) ; arrive un camarade de collège du garçon qui devient l’amant de la belle Thérèse, couple maudit, comment se débarrasser de l’époux ? ça, ça peut encore s’arranger, mais ensuite comment se débarrasser du souvenir de l’époux ? Soit un roman possédant déjà un potentiel fantastique (retour fantasmé de l’époux en mort-vivant putride, belle-mère... [Lire la suite]
Posté par rose_a_lu à 00:38 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
04 octobre 2009

Les cœurs en bois tendre

Curieux comme après les vampires végétaux en manga, je tombe sur ce roman coréen dans lequel les personnages rêvent qu’ils sont changés en arbre et entretiennent avec les plantes des relations pleines de tendresse et de compréhension. La vie rêvée des plantes de Lee Seung-U raconte la recomposition d’une famille, invisiblement disloquée par deux drames : le premier secret appartient à la génération des parents, et sera révélé au héros, étudiant raté, fils fugueur qui s’est reconverti en détective privé, par l’intermédiaire d’un... [Lire la suite]
Posté par rose_a_lu à 12:22 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 juillet 2009

"L’oie sauvage est arrivée"

… et voilà achevée la série coréenne « Histoire couleur terre » ; Deok-Sam, l’amoureux de la jeune Ihwa, doit partir et se faire pêcheur pour gagner l’argent qui lui permettra de demander la main de la jeune fille. Comme sa mère (l’amante de monsieur l’écrivain public), Ihwa souffre de l’absence de l’être aimé… jusqu’à ce qu’enfin son prétendant vienne la chercher et l’épouse (ce qui entraîne une nouvelle séparation, d’avec sa mère, cette fois). Le manhwa baigne comme les précédents dans une atmosphère poétique et bucolique.... [Lire la suite]
Posté par rose_a_lu à 11:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18 avril 2009

Locataire fantôme

Tous deux se taisent. Lui, parce qu’il a choisi de vivre en marge de la société. Il colle des prospectus sur les portes et s’introduit dans les demeures dont les propriétaires semblent absents ; puis se love dans l’existence que lui suggèrent les lieux, prend un bain, se fait à manger… et rend de menus services aux propriétaires, lessive, bricolage.Elle, parce que son mari l’a frappée, oppose un mur de silence aux excuses, aux promesses faciles, aux reproches de celui qu’elle n’aime plus.Parfois donc, la maison n’est pas vide : il y a... [Lire la suite]
Posté par rose_a_lu à 17:59 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 avril 2009

Nokcheon, gare de Nokcheon. Sortir porte gauche.

Lee Chang-Dong est le réalisateur de "Secret sunshine", un film coréen présenté à Cannes en 2007 ; mais il a commencé sa carrière en tant que romancier. « Nokcheon » et « Un éclat dans le ciel » sont deux nouvelles publiées en 1992, qui retracent deux trajectoires douloureuses vers un timide rayon d'espoir (comme plus tard "Secret sunshine").Dans « Nokcheon » (du nom de la station de banlieue où s’arrête chaque soir Joonsik ; ce « ruisselet des chevreuils » est en fait un terrain vague, où l’on édifie des... [Lire la suite]
Posté par rose_a_lu à 17:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 février 2009

Sous le tigre d’armoise

Dans le tome 2 d’Histoire couleur terre, Ihwa est devenue une belle adolescente et rencontre son troisième amour, Deok-Sam, qui travaille pour maître Park.C’est l’éblouissement devant la force de l’aimé, devant le corps en fleur de la jeune fille, appétissante comme un abricot. Cette fois, les histoires d’amour de la fille et de la mère se font écho : la mère d’Ihwa évoque la tendresse de son époux, consumé après trois ans de mariage, et la « belle vie » qu’elle passe dans l’attente de son ami l’écrivain public, même si c’est une vie... [Lire la suite]
Posté par rose_a_lu à 08:50 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 novembre 2008

Sa copine est dingue

Parfois, lorsqu’il fait froid et que le travail en retard ne vous donne justement pas envie de travailler, il est agréable de se glisser dans une histoire fantaisiste qui se passe à l’autre bout du monde. Point de femme fatale, point de prostitution adolescente cette fois dans ma rétrospective de cinéma coréen personnelle : juste un garçon (le fameux benêt) qui rencontre une fille jolie mais étrange. C’est « My sassy girl » de Kwak Jae-young. Il porte des pulls roses, est frappé à coups d’aspirateur par sa mère quand il découche et... [Lire la suite]
Posté par rose_a_lu à 21:59 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,