10 janvier 2010

Les fêtes et les étoiles

Le feu crépitait, les cadeaux avaient été déballés déjà, l’élégante théière, le parfum un peu capiteux, et nous regardions Calvero accueillir avec bienveillance dans son appartement une jeune femme désespérée, une danseuse que ses jambes ne portaient plus. Il y eut plusieurs moments de délectation dans Les Feux de la rampe  de Charlie Chaplin : voir Calvero analyser en une seule conversation les conflits psychiques de sa jeune patiente comme s’il avait pratiqué Freud toute sa vie alors qu’il est un saltimbanque alcoolique ;... [Lire la suite]