09 décembre 2009

Monstres

L’un de mes films préférés est un film de Georges Franju, Les Yeux sans visage. Dans un noir et blanc expressionniste, nous voyons une femme mystérieuse enlever des jeunes filles dans une voiture qui n’est pas sans rappeler une mythique 2CV  et les livrer à un diabolique professeur. Les étages de la clinique sont hantés par un fantôme mélancolique : c’est la fille du professeur, défigurée dans un accident de voiture. Elle porte un masque blanc, elle ressemble à un Pierrot égaré chez les hommes, elle est toujours accompagnée d’une... [Lire la suite]

03 novembre 2009

Spooky enough

J’aurais pu regarder encore une fois Ceux qui m’aiment prendront le train, le long plan survolant le plus grand cimetière de France, la grisaille du trou qui réveille la pulsion de vie chez les endeuillés, les chaussures qu’on essaye à la fin, le bel ange déchu (qu’est-ce qu’est devenu cet acteur ?), Pascal Greggory découvert dans La reine Margot.J’aurais pu me promener dans le cimetière au-dessus de chez moi, passer des coquettes bâtisses aux stèles renversées, fissurées par le temps, regagnées par la végétation (en me rappelant de... [Lire la suite]
Posté par rose_a_lu à 23:04 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
07 octobre 2009

Pour finir les Harlequinades...

... une petite quatrième de couv' harlequino-SF pour le jeu de Fashion et Chiffonnette. L'été prochain, vous lirez : LA CAPTIVE DE PLUTONIA Parce que les liaisons pluricosmiques de Cyrus 4 l’ont terriblement fait souffrir, Isadora s’est décidée à subir une désensibilisation sur la planète factice de Plutonia. Lorsqu’elle s’éveille le lendemain de l’opération, elle s’attend à couler des jours tranquilles comme une mare automnale, étrangère aux passions, et les tests du docteur Robin confirment chaque matin son parfait... [Lire la suite]
Posté par rose_a_lu à 21:41 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 septembre 2009

Un vampire végétal ?

Lectrice de manga monomaniaque, je limite ma consommation de BD japonaise à une seule mangaka : Setona Mizushiro. La publication d’une nouvelle série vient de commencer chez Asuka : Black Rose Alice revisite le mythe du vampire, mais… à l’orientale. C’est-à-dire que le vampire selon Mizushiro est un personnage encore plus épuré de ses traits folkloriques que ceux de Stephenie Meyer. Bien sûr, il n’a plus peur du grand jour ; il se nourrit de la vie d’êtres qui lui offrent leur sang sans presque qu’il ait besoin de le demander… Pour... [Lire la suite]
Posté par rose_a_lu à 18:50 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 août 2009

Woody et les robots (Eté et science-fiction - 5)

Et si  les engrais devenaient tellement puissants qu’ils permettaient de ne cultiver qu’un seul gros légume (ou fruit) au lieu de toute une récolte ? Et si on pouvait être assommé par une fraise ? Et si les savants manquaient à ce point de sens de l’humour qu’ils se cassent les dents sur l’utilité d’un dentier sauteur de jadis ? Et si l’humanité n’arrivait plus à faire l’amour qu’en s’enfermant dans une sorte de cabine de douche orgasmatique ? Et si elle avait besoin d’un leader charismatique au point de se soumettre à la... [Lire la suite]
Posté par rose_a_lu à 14:57 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 août 2009

L’anti-Twilight (Eté et science-fiction – 4)

Je ne suis pas sûre que Robert Silverberg serait très satisfait de mon titre, mais en lisant sa novella Né avec les morts, je n’ai pu m’empêcher d’établir quelques comparaisons avec la saga de Stephenie Meyer.Jugez plutôt : Jorge Klein a perdu son épouse Sibylle depuis quelques années lorsqu’il apprend qu’elle est en route pour Zanzibar, archipel au large de la Tanzanie sur l’histoire duquel Sibylle écrivait sa thèse lorsqu’elle a été fauchée par la mort. Que les choses soient claires : il n’y a pas eu méprise et Sibylle est bien... [Lire la suite]
Posté par rose_a_lu à 08:13 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

04 août 2009

Au pays de la reine aux cheveux d’ambre et du roi-éléphant (Eté en science-fiction - 3)

Donné pour le tome II du « Cycle du Latium » après le si poétique Phénix Vert, Le peuple de la mer est en fait une publication posthume de Thomas Burnett Swann, rattaché tardivement aux autres romans de l’auteur inspirés de L’Enéide de Virgile et des mythes de fondation de Rome.Ceci explique sans doute qu’après l’installation d’Enée et d’Ascagne dans le Latium (tome précédent), le récit revienne en arrière pour conter la rencontre tragique de la reine de Carthage, Didon, et du héros troyen. Et aussi qu’on puisse noter quelques... [Lire la suite]
16 juillet 2009

Un été en science-fiction – 2 « Ne croyez surtout pas ce que vous voyez de vos yeux »

Andrew Wesley est devenu journaliste pour faire plaisir à son père adoptif, journaliste lui aussi. Il ne ressent aucune curiosité pour sa famille biologique, mis à part qu’il a la conviction que quelque part il a un frère jumeau (ce que ne confirme aucun document officiel) dont il perçoit les émotions. Lors d’une enquête assez futile sur une secte, il fait la connaissance de Kate Angier. Elle est la descendante de Rupert Angier, un prestidigitateur du début du siècle qui a été le rival d’Alfred Borden, magicien lui aussi et ancêtre... [Lire la suite]
08 juillet 2009

Un été en Science-fiction – 1 Ce que rêvent les pierres

Cet été, j’ai décidé de faire des voyages imaginaires et d’explorer une littérature que je connais mal : la science-fiction, la fantasy, le fantastique. J’y ai déjà fait une petite excursion très agréable via le Latium antique des dryades de Thomas Burnett Swann, et j’espérais poursuivre grâce aux Falsificateurs d’Antoine Bello (mais là je me suis arrêtée net). J’aimerais bien retrouver le choc de la première lecture d’Auprès de moi toujours (pas à proprement parler un roman de SF, mais Ishiguro en exploite les thèmes, même si son... [Lire la suite]
26 juin 2009

Falsifions, falsifions, il en restera toujours quelque chose

Sliv, un jeune homme tout juste diplômé, trouve un emploi dans un cabinet d’études environnementales, qui s’avère, dès la première mission, être une vaste fumisterie. Mais ce cabinet cache en fait un autre organisme, le CFR, qui s’emploie à des activités tout aussi fumeuses : falsifier la réalité afin d’avoir un impact sur elle, justement, afin de la modifier vraiment et de gagner du temps sur la marche de l’Histoire.L’idée d’Antoine Bello est séduisante et mise en scène dans Les Falsificateurs avec une certaine verve ; l’employeur de... [Lire la suite]
Posté par rose_a_lu à 17:17 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,