22 juillet 2010

Nouvelles ¤

Elles sont loin, déjà, les journées de juin passées à essayer de dominer la toux du début d’été, tout en écoutant des réponses surprenantes (« J’aime particulièrement Les Chats de Baudelaire, la première version. Parce que la description me rappelle le chat de mon enfance. »). J’avais toujours l’impression d’arriver la dernière et d’être seule à traverser le grand parc discrètement hanté par des chats, justement, croisés au détour de bosquets ou surgissant de dessous une voiture, jusqu’à une salle où une main bienveillante avait... [Lire la suite]

03 novembre 2009

Spooky enough

J’aurais pu regarder encore une fois Ceux qui m’aiment prendront le train, le long plan survolant le plus grand cimetière de France, la grisaille du trou qui réveille la pulsion de vie chez les endeuillés, les chaussures qu’on essaye à la fin, le bel ange déchu (qu’est-ce qu’est devenu cet acteur ?), Pascal Greggory découvert dans La reine Margot.J’aurais pu me promener dans le cimetière au-dessus de chez moi, passer des coquettes bâtisses aux stèles renversées, fissurées par le temps, regagnées par la végétation (en me rappelant de... [Lire la suite]
Posté par rose_a_lu à 23:04 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
06 novembre 2008

Il pleuvait.

Il pleuvait beaucoup sur Paris, mais il y avait tous les chaï de la capitale pour nous réchauffer ; celui, épicé, d’un petit Starbucks (large fauteuil en cuir, gobelet en carton), sur le chemin du G*bert d’où je sortirais réjouie d’avoir trouvé deux volumes de Mélanie Fazi (mais précisément pas le roman que je cherchais ; je reviendrai ; ces deux volumes s’entendent entre autres choses, bien sûr, savamment pesées pour ne pas rendre le retour trop difficile) ; celui, doux et crémeux, du Palais de Tokyo, presque un chaï’ccino, à... [Lire la suite]
12 octobre 2008

« On se met à aimer les fleurs quand on cache un secret en son cœur »

Tout commence avec deux scarabées copulant qu’observent des paysans coréens. Arrive un troisième scarabée qui repousse son rival et que la femelle accepte. Et les rustres de comparer la bestiole à la mère d’Ihwa, une jeune et jolie veuve qui tient une taverne et sur laquelle courent bien des ragots…Dans Histoire couleur terre, comme le titre l’indique aussi, c’est au plus près de la nature, souvent métaphore de l’humanité, que vont être étudiés le cycle de la vie et la sexualité. Le manhwa (manga coréen) de Kim Dong-Hwa raconte la vie... [Lire la suite]
Posté par rose_a_lu à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 octobre 2008

En lisant "Cendrillon"

Dans Cendrillon, Eric Reinhardt (mais est-ce vraiment lui qu’il peint ?) décrit son bureau qui est aussi un cabinet de curiosités : on y trouve entre autres un seul soulier de plusieurs paires des vertigineuses chaussures Louboutin, marque avec laquelle l’écrivain a collaboré pour un livre hommage. Cette fascination pour les pieds cambrés parés d’escarpins improbables le transforme en une sorte de prince charmant fétichiste (mais l’homme de Cendrillon ne l’était-il pas ?) ; installé plus tard dans un café près du Palais Royal,... [Lire la suite]
Posté par rose_a_lu à 22:48 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,
21 décembre 2007

Hivers

Pour Vanessa qui nous propose d’être passeurs d’imaginaire, sur le thème de l’hiver ce mois-ci…Pour vous, quel est le visage de l’hiver ?-Du plus profond de l’enfance, revient l’image du bonhomme de neige, une carotte plantée comme un nez au milieu de la figure, les yeux gris de gravier et le sourire édenté. Un gaillard tout rond, aimable, une sorte de nounours qu’on ne pourrait pas câliner, un ami éphèmère qui comme le père Noël disparaît prestement, « ne laissant que sa pipe », dirait Jacques Prévert, ou le balai qui figurait son... [Lire la suite]
Posté par rose_a_lu à 20:15 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,
20 octobre 2007

Automne et poison

J’ai vu il y a quelques jours un film coréen qui m’a fait une forte impression : il s’appelle « Printemps, été, automne, hiver… et printemps ». Le sujet semble austère : il s’agit des saisons de la vie d’un moine bouddhiste, chaque épisode a lieu au fil d’une saison-état d’âme. Le printemps, c’est l’enfance, inconsciente et cruelle ; l’été fait exploser les passions.   L'automne est présenté comme la saison la plus violente : le héros, qui s’était enfui du temple où il vivait depuis l’enfance pour rejoindre une jeune fille dont... [Lire la suite]
Posté par rose_a_lu à 17:56 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 septembre 2007

Ecouter les écrivains, l’été…

L’été est la saison propice à la lecture, particulièrement aux grandes sagas dont on a tout le temps d’explorer les méandres. Particulièrement quand le soleil est au rendez-vous et qu’il fait bon se prélasser, confortablement installée, sans se soucier du temps qui passe.Il y a certains étés que je peux situer grâce à ces lectures : l’été où j’ai lu Anna Karénine, le voyage en voiture, mal au cœur parce qu’il n’était pas question de poser le livre. L’été où j’ai promené partout avec moi les yeux langoureusement baissés de Marylin sur... [Lire la suite]
Posté par rose_a_lu à 17:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,